VISION, MISSION ET VALEURS

La corporation Nouvelles Frontières, organisme à but non lucratif (OBNL), a fondé en 1998 le Collège préuniversitaire Nouvelles Frontières (CPNF), une institution privée de niveau collégial. À la demande de parents, une section secondaire privée s’est ajoutée en 2002 ; elle accueille plus de 880 filles et garçons de la 1re à la 5e secondaire.

D’abord établie dans le quartier Touraine de Gatineau, la section secondaire déménage dans un édifice plus spacieux en raison d’une croissance fulgurante. Le campus secondaire se trouve au 250, rue Gamelin, dans le secteur Hull de la ville de Gatineau.

Les élèves qui fréquentent notre institution proviennent majoritairement de la grande ville de Gatineau et des municipalités environnantes.

Le Collège se démarque notamment par :

  • ses innovations sur le plan des technologies ;
  • la très grande qualité et la variété de son encadrement pédagogique et disciplinaire ;
  • la qualité de ses communications parents-école à travers un portail qui leur est réservé ;
  • l’accent mis sur les cours d’arts, de sciences, de technologies et d’éducation physique et à la santé ;
  • les divers parcours de formation proposés ;
  • l’offre très variée d’activités parascolaires et culturelles enrichissantes.

Les membres de notre personnel présentent aux élèves des défis stimulants tout en les accompagnant dans le développement de leurs compétences, en répondant aux besoins de notre société actuelle et future et en offrant un encadrement rigoureux et bienveillant.

NOTRE VISION

Notre communauté, par son ouverture sur le monde, s’engage à ce que tous et toutes vivent le respect et transpirent la fierté à chaque instant.

NOTRE MISSION

Au Collège Nouvelles Frontières, nous sommes fiers d’accompagner chaque humain à devenir créateur de ses passions.

NOS VALEURS

L’autodépassement

C’est puiser à même chaque situation qu’on traduit en défi, c’est également se découvrir et actualiser son plein potentiel. C’est entretenir le goût de la découverte, cultiver le sens de l’effort et le plaisir de l’accomplissement de soi.

  • Le Collège, dans la mesure de ses moyens, met tout en œuvre pour la réussite de ses élèves. Toutefois, il leur appartient de s’investir, de consacrer du temps, de fournir les efforts, d’essayer et de recommencer jusqu’à ce que le résultat soit satisfaisant. L’autodépassement commande rigueur, persévérance, effort et ténacité ; il se traduit par le goût du travail bien fait et bien réussi.
  • L’autodépassement, c’est se donner des objectifs atteignables et réalisables et croire que nous n’avons comme limite que notre propre volonté ; c’est aussi tenir ses engagements.
  • C’est puiser à même chaque situation qu’on traduit en défi, c’est également se découvrir, actualiser son plein potentiel et développer toutes les dimensions de sa personne. C’est entretenir le goût de la découverte, cultiver le sens de l’effort et le plaisir de l’accomplissement de soi.
  • La première exigence que toute personne peut réellement avoir, c’est l’investissement total de soi. Peu importe le résultat final, si elle sait qu’elle a tout donné, elle obtient une lecture réelle de son cheminement et elle évite les regrets. Elle possède le souci de s’améliorer continuellement, d’aller au maximum de ses capacités puis de poser un geste de plus afin de se dépasser et de devenir la meilleure personne qu’elle puisse devenir.
  • L’autodépassement et la réussite de la personne excèdent la simple réussite scolaire.

L’estime de soi

Sentiment élevé de dignité et d’honneur, l’estime de soi, c’est l’opinion favorable que l’on a de sa propre personne ; elle se convertit en fierté. Elle permet à la personne de percevoir les situations et les épreuves avec la conviction qu’elle peut, par ses actes et décisions, les surmonter et les résoudre avec assurance.

  • L’estime de soi met à contribution la connaissance de soi, les talents, les habiletés personnelles, les difficultés, les limites et les forces de la personne.
  • Pour vivre et évoluer en société, chaque personne doit croire en son potentiel. Elle doit maîtriser, vaincre la peur de l’échec et la peur de ne pas comprendre, qui est associée à une image négative d’elle-même, et déceler ses forces et ses talents.
  • L’estime de soi permet l’expression de la créativité, cette disposition à faire preuve de curiosité et d’originalité, à inventer, à imaginer, de même qu’à résoudre des problèmes.
  • Une personne confiante saura être vraie, sincère et franche et, par le fait même, saura établir des relations saines et respectueuses avec son entourage.

Le respect

Le respect est le fondement, le socle de la vie sociétale et citoyenne. Il conduit à prendre conscience de l’importance de vivre en harmonie avec notre environnement ainsi qu’avec ceux et celles qui nous entourent, à adopter des attitudes et des gestes bienveillants ainsi qu’à respecter les consignes, lois et règlements.

  • Le respect prend appui sur l’acceptation et la protection de sa propre personne et sur l’estime de soi. Il se manifeste par la tolérance envers les différences de culture, d’opinion et de religion, de sexe, de milieu socio-économique et de langue. Il permet d’admettre des points de vue nouveaux et des manières de vivre différentes des siennes. Il en résulte une acceptation de toute personne et un savoir-vivre avec les autres.
  • La confiance en l’autre permet de croire en cette personne, de lui accorder du crédit et de compter sur elle.
  • La personne respectueuse renonce à toute forme de violence comme moyen d’aplanir les divergences ou de régler les conflits.
  • Le respect implique non seulement la compréhension et l’indulgence, mais aussi l’engagement envers les autres ; il comporte une dimension de protection et d’amélioration du milieu. De plus, il prescrit l’obligation ou la nécessité morale de réparer une faute ou les dommages commis.
  • Le respect se décline notamment autour de l’observation des consignes, des lois et des règlements, de la protection des biens et de l’environnement.

L’ouverture

L’ouverture, c’est accueillir et écouter l’autre, accepter les différences, être interpellé par les réalités sociales et culturelles des autres.

  • Elle engendre le sentiment d’être préoccupé par les enjeux communautaires, éthiques, politiques, sociaux et économiques afin d’agir en conséquence à travers un engagement actif.
  • L’ouverture est source d’engagement. En ce sens, l’ouverture alimente la conscience sociale et traduit la capacité de poser des gestes en vue du bien commun, de démontrer de la fierté à vivre au sein de sa collectivité et de s’engager dans divers projets pour le bien-être de celle-ci.
  • L’ouverture tisse des liens entre la famille, l’école et la communauté. Les familles des élèves du Collège sont fortement engagées envers l’établissement. Elles y effectuent une bonne part de bénévolat.

L’autonomie

L’autonomie se définit comme la capacité de se prendre en charge, de faire des choix, de décider et d’agir par soi-même tout en sachant composer avec les influences extérieures.

  • L’autonomie se définit comme la capacité de se prendre en charge, en d’autres mots, de faire des choix, de décider et d’agir par soi-même et pour soi en sachant composer avec les influences extérieures. L’autonomie mène au développement de la conscience de soi, à la prise en main de sa propre vie et à l’affirmation positive dans le respect des autres. Elle permet de prendre des initiatives et d’entreprendre des projets.
  • L’autonomie est intimement liée au sens des responsabilités de l’élève, qui est la capacité d’être le principal acteur des choix et de la réussite et d’assumer les conséquences positives ou négatives de ses actes.

pour nous
joindre

250, rue Gamelin
Gatineau (Québec) J8Y 1W9

Téléphone : 819 561-8922
Télécopieur : 819 561-8740

laissez-nous
un message

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.